CHARTE


Charte du Cercle des Philosophes : ( à lire avant chaque cercle )

Avant de commencer le cercle, je me permet de lire la charte, afin de poser un cadre clair quant au déroulement de ces échanges, pour qu’ils se vivent dans l’harmonie.

Chaque participant écrit sur un morceau de papier
un thème qu’il souhaiterait approfondir, comprendre ou partager.





Le plus jeune du cercle tire au sort l’un des papiers.
Celui qui a écrit le thème tiré, commence à prendre la parole, s’il le souhaite.

Le « bâton de parole » est l’objet qui permet de prendre la parole.
En effet, pour éviter toutes interruptions dans une idée, on ne peut prendre la parole tant que le bâton ne se trouve pas en notre possession.

Cela offre à celle ou à celui qui s’exprime la liberté d’aller au bout de son idée, sans interruption. Il n’y a pas de limites de temps ou de mots dans un idée à exprimer.
Tant que vous détenez le bâton, libre à vous de parler aussi longtemps que vous le désirez ou à l’inverse, ne vous sentez pas obligés de parler des heures.
Une idée simple peut déjà beaucoup apporter.
Rappelons aussi que le bâton fait souvent plusieurs tours du cercle. Vous aurez donc la possibilité d’agrémenter la discussion au fur et à mesure des tours.
Lorsque vous sentez que vous avez terminé de parler, transmettez le bâton à la personne qui se trouve à côté de vous.





Quand vous recevez le bâton de paroles, libre à vous de le garder et de vous exprimez ou de le passer directement plus loin si vous désirez simplement écouter, sans participer. Le cercle des Philosophes prend fin lorsque nous sentons que chacun a dit ce qu’il avait à dire.

Suivant l’envie générale et le temps passé sur le sujet, nous tirons un autre thème.

Les règles du Cercle des Philosophes sont simples. Il s’agit d’approfondir et de recevoir de nouveaux éclairages sur un thème, grâce à la richesse et à la diversité humaine des points de vues, fondés par la vie de chacun.
Nous avons donc tous une place très importante dans le cercle, quel que soit notre âge, notre sexe, notre éducation, notre niveau culturel, notre point de vue.






Il est permis de rebondir sur une idée, de ne pas partager un point de vue et de le dire, mais le jugement ou l’atteinte directe à un point de vue personnel ne sera pas toléré. Chaque participant doit pouvoir se sentir écouté et respecté dans ce qu’il a à dire et dans qui il est.

Le cercle des Philosophes ne propose pas un débat pour savoir qui détient la vérité mais un temps d’écoute, de respect, de partage et d’ouverture.
Si quelqu’un n’est pas d’accord avec ces règles, qu’il sorte maintenant, avant que nous commencions le cercle.
Le cercle des Philosophes peut commencer...